Moeraki

Publié le 24/03/2017

Arrivée en Nouvelle Zélande


On a atterri à Auckland un après-midi. Bienvenu dans l'hémisphère sud !
Après avoir passé l’immigration, on est accueilli par une longue file d’attente menant à l’étape « biosécurité ». Dans le but préserver l’équilibre écologique du pays, ils sont assez vigilants concernant l’importation de toute chose susceptible de nuire à cet équilibre. C’est une bonne chose je pense. C’est quand même l’importation des prédateurs tels que le chat, le chien ou encore le rat depuis les colonisateurs qui leur a déjà fait perdre bons nombres d’espèces, et d’autres qui sont aujourd’hui en danger d’extinction comme les kiwis. Ils ne sont pas là pour nous juger ni nous punir, juste être honnête, ils nettoient ce qui est susceptible de nuire tels que le matériel de camping. Ils sont même très sympas. La tente a eu droit à un petit nettoyage gratos.
Pour notre première nuit chez les Kiwis, nous avons passé la nuit à l’aéroport international, par terre dans un coin isolé ou d’autres nous on rejoint au cours de la nuit. Le lendemain matin, à l’aube, nous prenons un avion pour Dunedin, sur l’île du sud, côte Est.

Moeraki, notre première destination en Nouvelle Zélande


En 2 stops, nous arrivons à Moeraki. L’auto stop commence plutôt bien. Nous n’avons jamais attendu et les 2 Kiwis étaient très sympas. On repart déjà avec des numéros de téléphone, si jamais on retourne à Dunedin ou si l’on passe à Christchurch…
Ce qui amène les touristes à Moeraki sont, d’une part, les boulders, les imposantes roches sphériques, tels d’énormes boulets de canon, plantées dans le sable, répartis sur une zone localisée de la plage de Koekohe, au nord de l’Otago. Ils peuvent peser plusieurs tonnes et mesurent jusqu’à 3m de diamètre. Selon la légende Maorie, lors d’une tempête, un des canoës des navigateurs Maoris, se rendant alors en Nouvelle Zélande, s’y est échouée changeant ainsi tous les restes de la barque et les occupants en ces énormes boules de pierre. D’autres parlent d’œufs de dinosaures, ou encore, pour les plus cartésiens, le résultat de l’érosion de noyau de boue fossilisés recouverts de sédiments calcaires… A vous de voir. Celles-ci se voient uniquement en marée basse, elles sont bien rondes, craquelées, c’est joli. Seules quelques une sont cassées, évidemment, les seules dignes d’intérêt aux yeux du photographe. Effectivement, il en faudra plus pour le passionner, « ce sont des rochers quoi… ».
Des rochers visiblement attractifs qui se feraient encore aujourd’hui piller.
Nous y avons accéder par la plage depuis le centre du village à 2-3 km de marche. Au loin, on distingue facilement où se situent les boulders avec le petit troupeau de touristes. On rencontre nos premiers chinois. Tout le monde se prend en photo sur les boulders, grimpent dessus, sautent de l’un à l’autre. Pas d’exception. Après coup, nous nous sommes rendu compte que c’était payant, à la Kiwi, il y a une boite de confiance dans laquelle on glisse l’argent...
D’autre part, il y a un petit parc protégé où l’on trouve des phoques affalés, sur la plage ou à quelques mètres de nous, ainsi que des pingouins. Le parc est censé être dédié à la protection des pingouins mais ils se faisaient plus rares. Nous n’en avons vu qu’un à proximité et aperçu un second au loin, qui semblait dormir, affalé lui aussi. Nous y sommes initialement allés pour le phare qui se trouve dans ce même parc, nouvelle lubie de notre photographe. Le pauvre, il est en cage… C’est assez triste d’en arriver à mettre un phare en cage pour empêcher les gens malveillants d’y aller. Le rendu photo donne au moins un côté dramatique, ça a un certain charme.

Première nuit en camping sauvage


On parvint à se trouver un spot caché dans les arbres au bord de la plage, premiers stresses, aux aguets du ranger, pour rien. On apprit plus tard qu’il n’y a aucun ranger dans la zone de Dunedin.


Galerie photo

Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping
Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping
Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping
Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping
Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping


Keywords

Photo, Voyage, Travel, Moeraki boulder, Maori, Otago, Koekohe, Pingouin, Penguins, Phoques, Seals, Phare, Lighthouse, Katiki point, Bioécurité, Biosecurity, Auto stop, Hitchhiking, Ranger, Dunedin, Freedom camping

Commentaires (0)