Aoraki/Mont Cook

Publié le 30/03/2017

Gravir pas à pas son Everest


Mont Cook, ou Aoraki en Maori, se situe dans les Alpes du Sud (pas très original), la grande chaine de montagne qui traverse l’île du sud sur toute sa longueur. Pour la petite histoire, le Mont Cook, le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande (3724m), a été l’un des sites d’entrainement du cher Néo-Zélandais, Edmund Hillary, avant l’ascension de l’Everest, le toit du monde (8848m), atteint avec succès avec le Sherpa qui l’accompagnait en 1953.

« Mueller hut route », ou comment marcher comme un canard pendant 3 jours


La hutte Mueller, située à 1800m d’altitude, se trouve à l’épaule du Mont Ollivier (1930m), tout premier sommet qu’à gravit ce cher Hillary dans sa tendre jeunesse. Le village Aoraki se trouve à 800m d’altitude. Après un rapide calcul, on n’en déduit que la rando s’étend sur 1000 m de dénivelé pour 5 km (dont 1 km de plat). « Bon chance ». 500m d’escaliers pentu, environ 2000 marches pour atteindre Sealy Tarn d’où l’on observe les lacs des glaciers Mueller et Hooker. 500m de chemin de montagne, caillouteux, rocheux, quelques passages escalade, glissade, ou encore d’autres à sauter d’un rocher à rocher... Le chemin n’était pas toujours très safe, les marqueurs orange pas toujours bien visibles, rien à voir avec les Great Walks entretenus par le DOC (Department Of Conservation) où l’on est pris par la main. Ce que l’on retient : ça grimpe sévère ! Personnellement, la deuxième partie était vraiment difficile, mon sac-à-dos de 10/12kg semblait s’alourdir de plus en plus. Un rocher par-ci par-là sur lequel s’appuyer n’était pas de refus. C’était comme si j’étais trop petite face à des marches et enjambées trop grandes pour moi. En même temps, c’est le cas.
Au niveau de la hutte, on se retrouve entouré de glacier. On voit et entend même les blocs de glaces se détacher et glisser le long de la montagne. Le Mont Cook nous observe de près. C’est pas tous les jours que l’on a l’opportunité de se trouver au milieu de glaciers. C’est vraiment très impressionnant !

Une nuit à 60 km/h


On y a passé la nuit. On peut réserver à l’avance et en ligne pour passer la nuit dans la hutte (36 NZ$/pers), ou planter sa tente sur des emplacements déblayés de tout rochers (15 NZ$/pers). Sinon, on peut aussi planter sa tente où on veut à condition de s’écarte d’au moins 100m de la hutte. On n’est évidemment pas les premiers à le faire, des emplacements sont déjà prêts à l’usage. On se protège au mieux du vent mais on n’échappe pas aux rafales allant jusqu’à 60 km/h tout au long de la nuit. Nitre tente gère !
Le coucher et lever de soleil sont splendides. Ne parlons pas des étoiles…


Galerie photo

photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers
photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers
photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers
photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers
photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers
photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers


Keywords

photo, Voyage, Travel, Mont Cook, Mount Cook, Mueller hut, Edmund Hillary, Glaciers

Commentaires (0)